a
Patrimoine Cantilène de sainte Eulalie

Cantilène de sainte Eulalie

> Survolez les différentes zones de la page pour afficher la traduction et la transcription.

page de cantilene

La Cantilène de A à Z

> Histoire du texte
> Lecture interactive
Microfilm du manuscrit
Photographies du manuscrit
> Publications et recherches
> Traduction

 

Actualité

Le manuscrit 150 a été numérisé le 2 février 2012, dans le cadre du projet Europeana regia mené à l'initiative de la Bibliothèque nationale de France.
Consultez-le intégralement !

> La Cantilène sur Gallica
> La Cantilène sur le site Europeana

 

Transcription

Buona pulcella fut Eulalia.

    Bel auret corps, bellezour anima.
Voldrent la veintre li Deo inimi,
    Voldrent la faire diaule servir.
Elle no'nt eskoltet les mals conselliers
    Qu'elle Deo raneiet, chi maent sus en
                                                       [ ciel,
Ne por or ned argent ne paramenz
    Por manatce regiel ne preiement.
Niule cose non la pouret omque pleier
    La polle sempre non amast lo Deo 
                                            [ menestier.
E por o fut presentede Maximiien,
    Chi rex eret a cels dis soure pagiens. 
Il li enortet, dont lei nonque chielt,
    Qued elle fuiet lo nom chrestiien. 
Ell'ent adunet lo suon element:
    Melz sostendreiet les empedementz
Qu'elle perdesse sa virginitet
    Por o's furet morte a grand honestet.
Enz enl fou lo getterent com arde tost.
    Elle colpes non auret, por o nos coist.
A czo nos voldret concreidre li rex 
                                               [ pagiens.
    Ad une spede li roveret tolir lo chief. 
La domnizelle celle kose non contredist 
    Volt lo seule lazsier, si ruovet Krist.
In figure de colomb volat a ciel.
    Tuit oram que por nos degnet preier
Qued auisset de nos Christus mercit
    Post la mort et a lui nos laist venir
              Par souue clementia.